100 Portraits contre l’État policier – Cases rebelles

10,00

Ce livre est né de la volonté de rendre visible le flux permanent de personnes qui meurent victimes de l’État policier français.
Elles ont été étouffées, abattues, percutées, battues à mort, lors de contrôles, d’arrestations, d’expulsions, de mouvements sociaux, ou dans d’autres circonstances encore, par des policiers, des gendarmes.
Cases Rebelles, s’empare ici de la forme du portrait militant, hérité de l’art mural, du graff, d’artistes activistes comme Emory Douglas, et largement réactivé dans les mouvements actuels contre la police raciste aux États-Unis, avec Oree Originol notamment.
Le dessin rompt avec la froideur clinique des listes. Facilement diffusable, affichable, il est une tentative de reprendre la rue et ses murs.
Le récit des circonstances et des suites judiciaires permet de saisir comment toutes ces petites histoires, souvent tombées dans l’oubli, forment la grande Histoire de la domination policière en France et son caractère à la fois de classe, raciste et colonial.
Quelques familles ont obtenu une forme de reconnaissance et de justice, mais dans leur grande majorité, elles ont fait face à l’impunité.De 1948 à 2016, chaque portrait est accompagné d’un résumé des circonstances de la mort et des suites judiciaires éventuelles.

Les dessins se veulent aussi porteurs d’amour pour les victimes et de solidarité pour leurs proches.

Rupture de stock

Rupture de stock

Catégorie :
 

Description

À PROPOS DES ÉDITIONS SYLLEPSE

100 Portraits contre l’État policier

Les Éditions Syllepse ont été fondées en 1989. Chacun de ses membres est un coopérateur qui a fait le choix de se « faire éditeur » pour faire vivre une maison d’édition engagée afin de créer un espace autonome, coopératif et autogéré d’édition. C’est également une économie solidaire que Syllepse construit, ouvrage après ouvrage, entre les auteurs et leurs titres.

Insérés dans le mouvement des mouvements de ceux et celles qui sont à la recherche d’autres possibles, nous avons bâti notre projet éditorial pour transgresser la frontière de la « fin de l’histoire » que certains ont cru pouvoir tracer sur les ruines des révolutions trahies et des utopies défaites. Pour qu’il y ait une bonne résistance à l’air du temps, il faut dégager un horizon qui éclaire les combats quotidiens et redonne corps aux espérances. Redonner l’espoir, c’est aussi faire vivre l’idée de la transformation sociale avec cette terrible arme de la nuit qu’est le livre. Nous entendons y participer en construisant cet outil pluraliste et coopératif que représente notre maison d’édition.

 

Source : syllepse.net

Retrouvez également tous les ouvrages disponibles sur notre SITE

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “100 Portraits contre l’État policier – Cases rebelles”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *