Civilisation ou Barbarie – Cheikh Anta Diop

28,40

Toutes les recherches scientifiques que Cheikh Anta Diop a menées depuis quelques décennies sur les fondements historiques de la civilisation africaine culminent en cet ouvrage capital, affirmation de l’identité nègre, dont le titre marque avec force l’enjeu : CIVILISATION OU BARBARIE.
” Pour nous, écrit Cheikh Anta Diop, le retour à l’Egypte dans tous les domaines est la condition nécessaire pour réconcilier les civilisations africaines avec l’histoire, pour pouvoir bâtir un corps de sciences humaines modernes, pour rénover la culture africaine. Loin d’être une délectation sur le passé, un regard vers l’Egypte antique est la meilleure façon de concevoir et bâtir notre futur culturel.
L’Egypte jouera, dans la culture africaine repensée et rénovée, le même rôle que les antiquités gréco-latines dans la culture occidentale. ” Cette œuvre exemplaire s’articule autour de grands thèmes qui s’inscrivent dans le débat culturel contemporain : la démonstration de l’origine africaine de l’humanité, à la fois au stade de l’Homo erectus et à celui de l’Homo sapiens, fondée sur les données de la chronologie absolue, de l’anthropologie physique et de l’archéologie préhistorique ; la description des lois qui gouvernent l’évolution des sociétés dans leurs différentes phases (clans, tribus, nations) ; l’identification des différents types d’Etats et celle du moteur de l’histoire dans les Etats à ” mode de production asiatique ” ; l’étude des différentes révolutions de l’histoire, surtout de celles qui ont apparemment échoué et que la théorie classique n’a jamais prises en compte ; une définition de l’identité culturelle et une approche des relations interculturelles ; l’évaluation de l’apport scientifique du monde noir égyptien à la Grèce en particulier ; les prémisses d’une nouvelle philosophie largement fondée sur les sciences et l’expérience scientifique et qui pourrait, peut-être, un jour, réconcilier l’homme avec lui-même.

En stock

UGS : NFS_1234212478 Catégories : ,
 

Description

Quelques mots sur l’auteur de Civilisation ou Barbarie, Cheikh Anta Diop

Cheikh Anta Diop est né le 29 décembre 1923 à Thieytou, dans la région de Diourbel (Sénégal). Sa famille est d’origine artistocratique wolof. À l’âge de 23 ans, il part pour Paris afin d’étudier la physique et la chimie mais se tourne aussi vers l’histoire et les sciences sociales. Il suit en particulier les cours de Gaston Bachelard et de Frédéric Joliot-Curie. Il adopte un point de vue spécifiquement africain face à la vision de certains auteurs de l’époque selon laquelle les Africains sont des peuples sans passé. C’est autour de cette réflexion que s’articulera son ouvrage Civilisation ou Barbarie.

En 1951, Diop prépare sous la direction de Marcel Griaule une thèse de doctorat à l’Université de Paris. Dans celle-ci, il affirme que l’Égypte antique était peuplée d’Africains noirs. La langue et la culture égyptiennes se seraient ensuite diffusées dans l’Afrique de l’Ouest.

Lorsqu’il obtient son doctorat en 1960, il revient au Sénégal enseigner comme maître de conférences à l’université de Dakar (depuis rebaptisée université Cheikh-Anta-Diop, UCAD). Il y obtiendra en 1981 le titre de professeur. Dès 1966, il crée au sein de l’UCAD le premier laboratoire africain de datation des fossiles archéologiques au radiocarbone. Le laboratoire étant en collaboration avec celui du Commissariat français à l’énergie atomique (CEA) de Gif-sur-Yvette. Il y effectue des tests de mélanine sur des échantillons de peau de momies égyptiennes. L’interprétation permettrait, selon Diop, de confirmer les récits des auteurs grecs anciens sur la mélanodermie des anciens Égyptiens.

Par ailleurs, dès 1947, Diop s’est engagé politiquement en faveur de l’indépendance des pays africains et de la constitution d’un État fédéral en Afrique. Jusqu’en 1960, il lutte pour l’indépendance de l’Afrique et du Sénégal. Il contribue également à la politisation de nombreux intellectuels africains en France. Entre 1950 et 1953, il est secrétaire général des étudiants du Rassemblement démocratique africain. Il participe aux différents congrès des artistes et écrivains noirs. Ainsi en 1960 il publie ce qui va devenir sa plate-forme politique : Les fondements économiques et culturels d’un futur État fédéral en Afrique noire.

 

Retrouvez tous les ouvrages disponibles sur notre SITE

Informations complémentaires

Poids 0.646 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Civilisation ou Barbarie – Cheikh Anta Diop”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *