Corps Noirs, Têtes Républicaines – Le Paradoxe Antillais

20,30

Rupture de stock

Rupture de stock

UGS : NFS_914971268 Catégories : ,
 

Description

Comme W.E.B. Du Bois il y a un siècle dans Les Âmes Noires, Moïse Udino mêle éléments autobiographiques, analyses historiques et sociologiques pour expliquer la situation des Antillais en France. Longtemps médiateur de santé, l’auteur a pu mesurer combien le malaise culturel, racial et social des Antillais, jamais affiché, affecte les corps et brise les âmes. L’Antillais, malade des préjugés distillés par trois siècles de société coloniale, s’en révolte autant qu’il continue de les manier contre lui-même. L’étude du regard sur Soi et du regard qu’y porte l’Autre devient aussi sous la plume de Moïse Udino le conte d’une traversée de la société française qui rend celle-ci lisible. Les souffrances personnelles des Antillais s’inscrivent alors dans une histoire collective complexe en proie au conflit aigu entre une identité habitée par la représentation négative de soi et une citoyenneté mesurée à l’aune de la position dans la société française. Quelle alternative, sinon l’invention d’autres valeurs, sinon une stratégie de reconstruction de soi ? C’est tout le mérite de ce livre que d’en poser aussi la question.

Informations complémentaires

Poids 0.300 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Corps Noirs, Têtes Républicaines – Le Paradoxe Antillais”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *