L’Histoire des Caraïbes – Eric Williams

32,50

Cet ouvrage couvre l’histoire de toute la zone caribéenne y compris les Guyanes, de Christophe Colomb à Fidel Castro.

Eric Williams y analyse les liens culturels existant entre les divers pays de cet ensemble, l’héritage de dépendance qu’ils subissent, ainsi que leur devenir dans la perspective de leur unité culturelle et de leur interdépendance politique.

Rupture de stock

Rupture de stock

UGS : NFS_742275405 Catégories : ,
 

Description

A PROPOS DE L’AUTEUR, ERIC WILIAMS

 

Eric Williams nait en le 25 septembre 1911 à Port-d’Espagne. Il est le fils d’un petit fonctionnaire des Postes. Il mène de brillantes études au Queen’s Royal College avant d’obtenir une “Bourse insulaire” (Island Scholarship) pour l’Université d’Oxford. En 1938, il soutient sa thèse intitulée The Economic Aspect of the West Indian Slave Trade and Slavery, elle est à l’origine de son œuvre la plus célèbre, Capitalism & slavery, publiée en 1944.En 1939, il devient enseignant à Howard University où il est nommé Full professor en 1947.

Carrière politique

Sa carrière politique commence en 1942, avec une série de conférence qu’il tient à Trinité-et-Tobago intitulée : “The West Indian Situation in the Perspective of World Affairs” (La situation des Antilles dans une perspective mondiale). Ces conférences connurent un grand succès. Peu de temps après, Eric Williams devient président délégué de la Commission caribéenne. Mais ses relations sont difficiles avec les représentants des puissances coloniales (États-Unis, Royaume-Uni, France et Pays-Bas), et le Dr Williams se consacre à l’éducation politique et culturelle de son peuple. Le 21 juin 1955, son mandat n’est pas renouvelé par la Commission caribéenne.
Le Dr Williams commence alors une série de conférence en plein air dans les rues de Port-d’Espagne. Il acquiert une grande popularité dans la population, mais ses positions en faveur du contrôle des naissances l’opposent à l’Église catholique romaine. La rumeur commence alors à courir qu’il est communiste, sa popularité ne faiblit cependant pas. En janvier 1956, il fonde le Mouvement national du peuple dans la perspective des élections générales de novembre suivant. Son parti remporte treize siège sur vingt-quatre et le Dr Williams devient Chief minister.

Chef du gouvernement

Comme chef du gouvernement de Trinité-et-Tobago, il participe à la création de la Fédération des Indes occidentales en janvier 1958. Cependant les problèmes de leadership entre les différents territoires de la Fédération amène peu à peu à l’échec, et sous l’impulsion du Dr Williams, le Parlement de Trinité-et-Tobago refuse de participer à une fédération dont serait absente la Jamaïque. Trinité-et-Tobago devient alors un état indépendant le 31 août 1962. Après avoir gagné l’indépendance, le Dr Williams doit affronter à la fin des années 60 la monté du Black Power dans les milieux étudiants. Des émeutes ont lieu, notamment sur le Campus de Saint Augustine de l’Université des Indes occidentales.
En 1981, Eric Williams meurt sans avoir abandonné son poste de Premier ministre.

 

Source : Présence africaine

 

Tous nos romans sont disponibles ICI

Informations complémentaires

Poids 0.763 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Histoire des Caraïbes – Eric Williams”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *